Bienvenue dans ton sanctuaire où tout est possible

 

Mon école est enchantée ! 1

Lila est rêveuse et solitaire, tout le monde le sait. Il est vrai qu'aux yeux des autres, elle n'a pas beaucoup d'amis... mais en vérité, elle en a plus que quiconque ! Oh oui, ses amis imaginaires sont très nombreux.

 

Aujourd'hui, c'est lundi et il pleut fort. Lila ne sait pas pourquoi mais, contrairement à ses camarades, elle adore la pluie. Tandis que tous les enfants jouent sous le préau, elle parle à son meilleur ami : un arbre énorme et majestueux, qui la protège de tout.

-Je crois que la cloche a sonné, l'interrompt soudain une voix douce et grave.

Lila lève la tête, surprise. Qui a parlé ? Elle est toute seule avec son arbre. Se pourrait-il que ce soit... l'arbre ?

Elle jette un coup d'œil vers le préau : ça alors, il n'y a plus aucun enfant ! Il semblerait que la récréation soit déjà terminée. Sans doute n'a-t-elle pas entendu la cloche sonner à cause de la pluie...

A regret, Lila rejoint le bâtiment où se trouve sa classe. Tandis qu'elle pénètre dans le couloir sombre, elle se dit que quelque chose cloche... Comment dire... ce n'est pas comme d'habitude. Elle appuie sur l'interrupteur, attend, appuie une seconde fois... mais il ne fonctionne pas. Bon, ce n'est pas grave, sa classe est juste en face. Impossible de se perdre. Elle avance en plissant les yeux. Mais... c'est impossible ! Là où se trouve normalement la porte de sa classe, eh bien... aussi bizarre que cela puisse paraître, il n'y a pas de porte. Lila pose ses mains sur le mur vide.

-Suis-je en train de devenir folle ? se demande-t-elle à haute voix.

Soudain, quelqu'un lui tapote l'épaule.

 

Lila fait un bond. Le moment de surprise passé, elle se retourne et... se retrouve nez à nez avec un garçon de son âge qui tient un chandelier.

Elle ne s'attendait vraiment pas à ça. D'où sort-il, celui-là, du Moyen-Âge ?

-Tu as l'air perdu, lui dit le garçon.

-Oui, bredouille la petite fille, je... je cherche ma classe.

-Suis-moi !

Ce garçon au teint blafard et aux épais cheveux bouclés a l'air bien sûr de lui tandis qu'il tourne les talons. Lila le suit, les yeux ronds comme des billes.

Il s'arrête devant une porte, sur laquelle est écrit : « Classe de Monsieur Le Mauluche ». Une chose est sûre, Lila n'a jamais entendu parler de ce maître !

-Ce n'est pas... ma classe, murmure-t-elle tandis que son nouvel ami ouvre la porte.

Elle se retrouve dans une salle remplie d'enfants qu'elle n'a jamais vus et s'assoit au bureau du fond qui est inoccupé, trop surprise pour parler. Le garçon aux cheveux bouclés s'assoit à côté d'elle. La pièce est éclairée grâce à de nombreux chandeliers qui diffusent d'étranges lumières colorées. Les murs sont ornés de tableaux de créatures fantastiques.

Une chose est encore plus bizarre : il n'y a ni maître ni maîtresse !

Lila observe avec attention les enfants autour d'elle. Ils semblent pourtant bien regarder et écouter quelqu'un qui se tiendrait devant le tableau.

-Être invisible est un pouvoir merveilleux, fait une voix provenant de l'estrade. En voici la preuve sous vos yeux ! Enfin, façon de parler, bien entendu. Oh, mais voilà une nouvelle élève !

Tous les regards se tournent vers Lila.

-Bon... bonjour, bredouille la petite fille. Je suis Lila.

-Et quel pouvoir souhaites-tu avoir, chère Lila ? reprend la voix. Il te faut un pouvoir pour avoir le droit d'être ici.

-Eh bien... je n'en ai pas.

Des murmures s'élèvent dans la classe.

-Tu n'as qu'à en choisir un, lui chuchote le garçon à ses côtés, comme si c'était évident.

La petite fille réfléchit. Quel pouvoir aimerait-elle avoir ? Voilà une question qui la ravit au plus haut point. Admettons qu'elle ait le choix entre tous les pouvoirs de tous les magiciens de l'univers, lequel choisirait-elle ? D'abord, elle pense à celui de voyager dans le temps. Aller faire un tour à l'époque des dinosaures puis hop ! un petit tour dans le futur pour voir à quoi ressemblera sa vie d'adulte... C'est vrai, ce serait génial. Ce qui l'ennuie, c'est qu'elle ne pourrait pas créer des choses avec ce pouvoir-là. Et Lira adore créer... écrire des histoires, dessiner des personnages inventés, fabriquer des objets insolites...

-Nous t'écoutons, Lila, reprend le maître invisible qui s'impatiente.

-Le pouvoir que je choisis est... de faire apparaître tous les personnages que j'imagine !

Les enfants applaudissent et elle entend plusieurs chuchotements autour d'elle :

« Quelle bonne idée ! » ; « Je n'avais jamais pensé à ce pouvoir ! » ; « Quelle chance, c'est un pouvoir fabuleux ! » ; « Oh ! Moi aussi j'aurais aimé l'avoir choisi... »

Son camarade lui fait un grand sourire, le pouce levé.

La petite fille ne s'attendait pas à un accueil aussi chaleureux. Elle rougit et sourit aux autres élèves.

-Excellent choix, répond l'être invisible sur un ton qui laisse transparaître un certain étonnement mêlé de satisfaction. Maintenant, lève-toi et fais-nous la démonstration de ton pouvoir.

Lila se lève, se demandant comment démontrer un pouvoir qu'elle a simplement imaginé posséder. « Essayons quand même », se dit-elle.

Elle ferme les yeux et s'applique à donner forme à un personnage dans son esprit. Hum... que pourrait-elle bien imaginer... Ça y est ! En une fraction de seconde, une incroyable créature magique apparaît dans son esprit. Elle a une mignonne petite tête qui semble être un mélange de plusieurs animaux, des petites oreilles de renard et un corps d'animal tout maigre qui se tient debout, vert comme la végétation. Ce que Lila aime le plus, ce sont ses grands yeux bleus aux cils de biche. Quel petit être adorable !

-Maintenant, songe Lila à voix haute, il faut inventer une formule magique pour le matérialiser. Disons : « J'offre à mon personnage imaginaire le souffle de la vie et ses mystères ».

Elle ouvre les yeux.

Les élèves sont suspendus à ses lèvres. Puis, ils se tournent dans tous les sens, cherchant le personnage imaginaire. Mais il ne semble être nulle part, à part dans la tête de Lila.

-Tu dois apprendre à te servir de ton pouvoir, dit le maître invisible.

Lila s'assoit, déçue. Elle a presque cru que ça marcherait ! C'est ridicule, il ne suffit pas de croire qu'on a un pouvoir pour que cela devienne réalité...

-Ce n'est pas grave, la rassure son camarade, tu finiras par y arriver...

C'est alors que la petite fille sent quelque chose la chatouiller... C'est au niveau de son bras... Il y a quelque chose dans sa manche !

Elle secoue sa manche au-dessus du bureau et il en sort une étrange petite créature, exactement celle qu'elle avait imaginée, mais aussi petite... qu'un crayon !

Le garçon à côté d'elle écarquille les yeux :

-Hé ! Tu as réussi !

Lila éclate de rire, et la petite créature lui adresse une révérence très comique.

Les autres enfants se tournent rapidement vers eux, attirant l'attention du maître invisible. La voix de ce dernier semble maintenant plus proche, comme s'il était à quelques mètres d'eux :

-Félicitations, Lila. Tu possèdes désormais le pouvoir de faire apparaître tous les personnages que tu imagines.

-Merci, dit-elle, émue, en utilisant sa main comme un siège pour son nouveau compagnon vert.

-Au fait, je m'appelle Lilan, dit son voisin, comme si elle avait mérité de connaître son nom.

-Tiens, cela ressemble beaucoup à Lila...

-Maintenant, annonce l'être invisible, le contrôle ! Distribue donc les feuilles, s'il te plaît, Mystik.

La petite fille ouvre des yeux ronds comme des billes : un contrôle ?! Mais... c'est la première fois qu'elle vient dans cette classe, comment va-t-elle pouvoir s'en sortir ?

Au-dessus du tableau est suspendu une très belle peinture. Elle représente un oiseau blanc qui vole dans le ciel. En entendant son nom, l'oiseau surgit de la peinture et prend son envol dans la classe, passant au-dessus de la tête des élèves. Il a de magnifiques ailes d'ange ! Il saisit les feuilles qui sont sur le bureau avec son bec, et les distribue ainsi aux enfants.

Le maître dit alors une chose à laquelle Lila ne s'attendait vraiment, vraiment pas :

-Lorsque vous apercevrez le dragon par la fenêtre, le contrôle sera terminé... et votre vie aussi.

Aucun commentaire de la part des élèves, qui se contentent de baisser la tête vers leur feuille avec un air d'urgence.

-Qu'est-ce que c'est que cette histoire ? chuchote-t-elle à son camarade.

Lilan n'a pas l'air spécialement affolé :

-Ça veut dire qu'on n'a pas le temps de discuter !

Lila sort sa trousse, sur laquelle s'assoit sa créature.

-Tu as entendu ce qu'a dit le maître ? lui dit-elle doucement. Il est devenu fou !

La créature lui répond dans un murmure :

-C'est vrai ! Mais je ne vois pas comment nous pourrions sortir d'ici sans nous faire remarquer...

Puis elle croise les pattes, se gratte la tête, pensive :

-Attends, j'ai une idée ! Et si tu imaginais un personnage pour nous sortir de là ?

Une lumière s'allume dans le regard de Lila. Mais oui !

Elle prend le petit être dans ses mains et l'embrasse :

-Tu es merveilleux... Vert Prince ! Je vais t'appeler Vert Prince !

Lila ferme les yeux. Quel personnage peut-elle bien imaginer pour la sortir de cette classe infernale ?

Soudain, elle sait. Elle récite la formule magique à voix basse et ouvre les yeux en priant pour que ça marche.

Son nom est Sam Le Sauveur. C'est un jeune homme très grand, avec des cheveux blonds qui descendent dans la nuque, des habits noirs et une cape. Il peut voyager dans tous les mondes (car il y a de nombreux mondes, en-dehors du nôtre) pour sauver les êtres innocents. Son cœur est pur et sa force surhumaine. Il est ici pour sauver Lila.

 
 



Créer un site
Créer un site